A Propos de Nous

  • Harmonie Maltère, Flûtiste
  • Maîwenn Mérer, violoniste
  • Ludovic Lantner, violoniste
  • Manuelle Renaud, altiste
  • Pierre Cordier, violoncelliste

Le groupe de bal « Les Folkeux de Pie» est créé en décembre 2016 à Lyon, par un collectif de musiciens issus de l'orchestre symphonique, est composé d'un quatuor à cordes et d'une flûte traversière.


Le projet est né d'une envie de faire de la musique autrement que pour le concert en destinant sa musique à la danse pour les bals folk.

Le répertoire est composé de musiques traditionnelles à danser, des thèmes traditionnels des différentes régions de France et d'Europe mais aussi des reprises d'autres groupes actuels et des compositions.

Les danses abordées sont des bourrées à 2 et à 3 temps, des scottishs, des rondeaux, des cercles circassiens, des chapelloises, des valses et des mazurkas, des gavottes, entre autres.

Les Folkeux de Pie se sont produits à Lyon depuis le début de l'année 2017  à la Halte Garde de Vaise, à la Boîte à Gants. Ils ont également été programmé en août au Lay'stival 2017 dans la Loire.

Musiciens : Harmonie Malterre à la Flûte, Maiwenn Mérer et Ludovic Lantner aux violons, Manuelle Renaud à l'alto et Pierre Cordier au violoncelle.



Biographies individuelles

Harmonie Maltère, flûtiste


Harmonie étudie aux conservatoires de musique de Nice puis de Paris. Elle poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon jusqu'en 2011 avant d'intégrer l'Orchestre National du Capitole de Toulouse en 2011 puis l'Orchestre National de Lyon en 2015.


Maiwenn Mérer Sam, violoniste

Née en Bretagne, Maïwenn débute le violon au Conservatoire de Rennes puis poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, où elle obtient un 1er Prix en 2005.
Elle se perfectionne parallèlement dans la classe du Quatuor Ysaÿe à Paris, puis à l'Université de Montréal et à l'Académie Sibelius d'Helsinki, séjour au cours duquel elle découvre et pratique les danses et musiques traditionnelles finlandaises.
Passionnée de danse, elle pratique depuis toujours la danse classique, et maintenant le tango argentin.


Ludovic Lantner , violoniste


Ludovic LANTNER commence le violon au Conservatoire de Saint Etienne. Il poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Patrice FONTANAROSA et est honoré d’un premier Prix en 2003. Il se perfectionne ensuite dans la classe du Quatuor YSAYE à Paris et est admis comme violoniste à l’Orchestre National de Lille sous la direction de Jean-Claude Casadesus en 2004. En septembre 2006, il rejoint l’Orchestre National de Lyon sous la direction de Jun Markl.
En 2011, il obtient son Certficat d' Aptitude à l'enseignement artistique du violon. Il partage son métier de musicien d’orchestre avec une activité régulière de chambriste et d'enseignant.
Il se passionne dès 2011 pour les musiques traditionnelles et se produit avec différents ensemble. Le colllectif « Chic ! du Klezmer » et « Les Folkeux de Pie ».


Manuelle Renaud, altiste

Après des études de violon débutées à Montluçon et l'obtention du Diplôme d'Etat dans la même discipline, Manuelle Renaud étudie l'alto auprès de Pierre Lénert et Olivier Grimoin.
Elle obtient un premier prix du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans la classe de Tasso Adamopoulos en 2002 et intègre la même année l'Orchestre National de Lyon.
Manuelle Renaud se produit régulièrement au sein de la saison de musique de chambre de l'Auditorium de Lyon. Elle fait également partie du trio à cordes Alma de 2007 à 2016.



Pierre Cordier, violoncelliste


Après des premiers prix de violoncelle et de musique de chambre au Conservatoire à rayonnement régional de Reims, Pierre Cordier entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Roland Pidoux et obtient en 2001 ses prix de violoncelle et de musique de chambre.
Son intérêt pour l’orchestre l’amène à jouer au sein de l’Orchestre de l’Opéra de Paris, de l’Orchestre philharmonique de Radio France et de l’Ensemble intercontemporain. Précédemment titulaire à l’Orchestre de l’Opéra national de Lorraine (Nancy), puis à l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, il entre à l’Orchestre national de Lyon en 2016. Il se produit régulièrement en musique de chambre dans des formations variées.



Extrait de la Mazurka de Djal, l'allumeuse et l'Aveugle